Attribution des toxicités dues à la radiothérapie et aux thérapies immunobiologiques

Titre officiel

Attribution des toxicités dues à la radiothérapie et aux thérapies immunobiologiques – Registre

Sommaire:

Chaque année, de nouveaux agents moléculaires font leur apparition sur le marché et de plus en plus de patients reçoivent ces traitements, en particulier dans les cas de métastases. Ces agents moléculaires pourraient correspondre à l’immunothérapie et aux modulateurs des voies de signalisation. Plus de 50 % des patients atteints de cancer recevront une radiothérapie au cours de leur maladie, y compris une radiothérapie visant à pallier les symptômes secondaires aux maladies métastatiques. Par conséquent, un nombre croissant de patients recevront une radiothérapie alors qu’ils reçoivent encore des agents moléculaires. Une meilleure compréhension de l’interaction de ces deux modalités de traitement est nécessaire.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Effets indésirables graves

Chaque année, de nouveaux agents moléculaires font leur apparition sur le marché et de plus en plus de patients reçoivent ces traitements, en particulier dans les cas de métastases. Ces agents moléculaires pourraient correspondre à l’immunothérapie et aux modulateurs des voies de signalisation. Plus de 50 % des patients atteints de cancer recevront une radiothérapie au cours de leur maladie, y compris une radiothérapie visant à pallier les symptômes secondaires aux maladies métastatiques. Par conséquent, un nombre croissant de patients recevront une radiothérapie alors qu’ils reçoivent encore des agents moléculaires. Une meilleure compréhension de l’interaction de ces deux modalités de traitement est nécessaire. C’est dans ce contexte que ce registre a été mis en place pour recueillir des renseignements auprès des médecins et des patients traités par des agents moléculaires et des radiothérapies. Les renseignements recueillis comprennent le diagnostic, les doses reçues, le type de traitement ciblé, les effets indésirables, etc. Grâce à ce registre, nous souhaitons déterminer s’il y a plus d’effets indésirables de grade 3 ou supérieur que ce qui est rapporté dans la presse scientifique pour ces modalités de traitement, lorsqu’elles sont utilisées seules ou en association. Les patients participants décriront également les effets indésirables qu’ils perçoivent et leur qualité de vie.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer