Partial Prostate Salvage High Dose Rate Brachytherapy

Titre officiel

High Dose Rate Partial Prostate Brachytherapy as Salvage Treatment for Local Failures After Previous External Beam Radiation Therapy

Sommaire:

La relation dose-réponse est bien établie en ce qui concerne la radiothérapie dans la prise en charge du cancer de la prostate. Une récidive locale du cancer de la prostate après une radiothérapie externe se produit chez au moins 40 % des patients en raison de l’incapacité à administrer une dose suffisante au moyen des techniques externes. Ces patients répondent bien à une seconde radiothérapie par curiethérapie, et environ 50 % des patients sélectionnés ne présentent aucune récidive 5 ans après le traitement de sauvetage. Une technique d’imagerie perfectionnée, l’IRM multiparamétrique, permet de cibler le siège de la récidive et d’administrer une curiethérapie de sauvetage partielle de la prostate. Il existe de nombreux documents sur la curiethérapie de sauvetage à faible dose, mais moins sur la version à forte dose.

Description de l'essai

Primary Outcome:

  • Late adverse gastrointestinal or genitourinary events grade 3 or higher
Secondary Outcome:
  • Late Quality of Life
  • Late lower urinary tract symptoms
  • Acute grade 3 or higher gastrointestinal or genitourinary adverse events
  • Acute Quality of Life changes
  • Acute lower urinary symptoms
  • Biochemical disease free survival
Appropriately selected patients with histologically documented recurrence 3 years or more after initial external beam radiation therapy will undergo mpMRI for identification of the site of recurrence. A planning transrectal ultrasound (TRUS) will be obtained for fusion with the mpMRI and transposition of the target volume (GTV=gross tumour volume). A margin of 4.5 cm will be added to the GTV to create a focal planning target volume (PTV). The margin may be cropped at the interface with critical organs. Two fractions of HDR brachytherapy will be delivered, each from a single implant, 2 weeks apart. Following treatment patients will be monitored for toxicity and quality of life using the Expanded Prostate cancer Index (EPIC) questionnaire as well as the International Prostate Symptom score. Efficacy will be evaluated by monitoring the Prostate Specific Antigen (PSA) and repeat mpMRI at 2 years.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer